Les écrivains du Périgord : Thalie de Molènes

Thalie de Molènes, un auteur contemporain

Thalie de Molènes est née à Paris en 1931. Issue d’une famille périgourdine, elle rejoint sa mère en Dordogne de 1939 à 1945 où sa famille est très active au sein de la Résistance. D’avoir passé toutes ses années de guerre en Dordogne l’inspire et c’est là qu’elle situe le cadre de ses romans destinés à la jeunesse.

Une réelle émotion à chaque lecture

« Nous de Peyrac en Périgord » plante le décor à Plazac, village charmant situé entre Les Eyzies et Montignac où vit Thalie actuellement.

« Ricou et la rivière » décrit à merveille la rivière Dordogne la faune et la flore qui rythment la vie du village et les gabarres (bateaux qui servaient à acheminer les marchandises).

Avec : « La guerre comme des anges« , elle retrace les luttes sanglantes qui opposent catholiques et huguenots et l’on suit la famille Hortal qui réside en Périgord. Récit un peu autobiographique puisque une partie de la famille de Thalie a du abjurer pour survivre et une autre partie à dû s’exiler à Genève.

« La galopeuse de lune » raconte la vie d’un enfant du pays qui se lie d’amitié avec un plus ancien qui connaît parfaitement la région tandis que « Le Bahau » nous renvoie à l’histoire de Plazac, village habité depuis la préhistoire qui connaît les temps troubles de la guerre. Le village qui n’a pas été envahi depuis la guerre de cent ans est confronté à l’arrivée d’Alsaciens réfugiés, à la traque des juifs, aux actions des Résistants…

Des livres remplis d’actions et d’aventures qui donnent envie d’approfondir un sujet

Ses livres donnent à l’enfant l’envie d’ouvrir d’autres livres. Ils permettent de s’évader car la force de l’auteur consiste à tenir en haleine le lecteur grâce à une écriture vive et convaincante. Ses livres sont appréciés mais ils sont aussi instructifs car on apprend avec une histoire.

Portée par ses souvenirs d’enfance, Thalie de Molènes  a beaucoup écrit pour la jeunesse mais en 2006, elle change de registre avec : « L’inlassable course des rivières vers la mer » qui raconte sept destins de femmes à des époques différentes, l’auteur se consacre désormais à l’écriture de romans et de nouvelles.

Les autres articles de notre série sur les auteurs du Périgord :

Laissez un commentaire

« »